Il était une fois... la veillée contes

(actualisé le ) par Mme Simo

La nuit tombe, une petite foule d’adultes et d’enfants chuchote à l’entrée des portes de la salle polyvalente, un feu de cheminée, des bougies qui brûlent, un buffet aux chandelles. C’est un jeudi soir pas comme les autres au collège Malraux...

En cette soirée du 18 février, les parents sont venus nombreux pour écouter le travail de la 6ème 2 et de la 6ème 1. Ce travail a été mené dans le cadre d’un projet pédagogique en français, un projet d’inclusion, de co-intervention et co-constuction avec Mme Aimedieu, enseignante spécialisée ULIS et Mme Phalipaud en SEGPA. Ce travail est également à la croisée d’un projet intitulé « LIRE ECRIRE PARLER », des heures spécifiques dans l’emploi du temps des 6ème où il s’agissait de faire du français autrement, avec des moyens pédagogiques différents.
Pour ce faire nous avons choisi une entrée du programme de français 6ème (le conte.) Et nous avons choisi l’angle du « parler » pour construire cette notion et pour développer la compétence orale, langagière.

Les contes sont pour les grands aussi !

  Raconte-moi une histoire !

Pourquoi le choix de la dimension orale pour le conte ? D’abord parce qu’elle nous a semblé évidente pour ce genre littéraire où il s’agit avant tout de raconter des histoires. Et surtout pour montrer aux jeunes élèves que la littérature ne se résume pas seulement aux livres poussiéreux qui s’entassent sur les étagères d’une bibliothèque. En effet, la littérature c’est vivant, et les élèves réunis ce soir nous le prouvent, la littérature c’est du plaisir (le plaisir de se retrouver ensemble physiquement pour se raconter des belles histoires.) Enfin nous voulions montrer que la littérature est partout et à la portée de tous.
Et cela passe justement par ce transfert, cette transmission des textes du patrimoine de génération en génération via la parole, via le fait de se raconter des histoires qui nous divertissent, qui nous dévoilent d’autres univers, merveilleux et déconcertants car obéissant à d’autres codes que les nôtres, qui nous font rêver tout en nous faisant grandir. C’est pour cette raison que ce soir les élèves se mettent dans la peau d’un conteur et que chacun se voie confier un rôle de « passeur » de la tradition lors de cette séance finale de « veillée »

 Déroulement de la veillée

C’est d’abord au tour de Mme Simo, Mme Aimedieu et Mme Phalipaud de se prêter au jeu et de nous raconter une histoire, celle d’une jeune fille victime de nombreux déboires et refusant finalement l’amour du beau Prince pour préférer son amitié avec les deux gentils farfadets.

Tout d’abord, une première histoire racontée par les trois enseignantes.

Puis à tour de rôle, les binômes viennent s’asseoir sur le devant de la scène aménagée en salon paisible et chaleureux, donnent le titre de leur histoire et se mettent à raconter leur conte, pendant que les autres enfants, confortablement installés sur des plaids en face de la scène, écoutent avec attention.

La veillée au coin du feu


Les auditeurs attentifs

Nous entendons donc de nombreuses histoires merveilleuses écrites par Perrault, Grimm et Andersen : "La Petite Poucette", "L’arbre merveilleux", "Raiponce", "Le Briquet", "Riquet à la Houppe", "Barbe Bleue", "Le Chat botté", "La Belle aux cheveux d’or", "Le Petit Bonhomme de Pain d’épice", "Le Petit Chaperon rouge", "Le Petit Soldat de plomb", "Les Trois frères", "Les Trois fileuses", etc.

Riquet à la Houppe réussira-t-il à épouser la princesse ?

"Le Briquet" magique.


Les aventures de "La Petite Poucette"

 Une collation bienvenue

Le conte est aussi dans le buffet...


Le buffet enchanté créé par les SEGPA de Mme Faugier...

Après l’effort, le réconfort ! Puisque Les élèves SEGPA de Mme Faugier ont préparé un superbe buffet aux chandelles. Les petits fours et les boissons viennent récompenser les conteurs et les auditeurs. Enfin, vient l’heure de se séparer et tout le monde se quitte, des jolies histoires dans la tête, prêt à faire de beaux rêves.

... Un paysage de tartelettes oniriques...




Écrit : Mme Simo
Photographie : M. Boisseau