Une imprimante 3D : le futur au collège.

(actualisé le ) par M. Boisseau

Après les robots, l’imprimante 3D met le collège à la pointe de la technologie.



Le principe est relativement simple : l’objet à fabriquer est dessiné sur un ordinateur avec un logiciel spécifique, en trois dimensions.

Le fichier est alors transmis à l’imprimante.
Elle chauffe un fil à base d’amidon de maïs et donc biodégradable à plus de 200 degrés. La buse d’impression se déplace en largeur et en longueur : elle dépose la matière selon les instructions du logiciel, tandis que le plateau qui supporte la pièce à imprimer se déplace en hauteur (la fameuse troisième dimension).

Au bout de plusieurs dizaines de minutes, la pièce est prête.

De nombreuses applications seront possibles, en technologie évidemment, mais aussi en arts plastiques ou même en lien avec le sujet de L’EPI de troisième pour inventer des quartiers ou des bâtiments de la ville du futur...

Avec ce nouvel outil, fourni par le Conseil Départemental, le collège est désormais à la pointe de la technologie et met ce qui sera sans doute l’avenir à portée de nos élèves.