Ni droite ni gauche c’est "MARIANNE"

(actualisé le ) par La Classe Journalisme

Rencontre avec Marie Huret , journaliste chez Marianne.

Mme Huret est sur l’estrade, debout tout le long de la séance, en face du bureau et des élèves : elle est journaliste. Les élèves de 3ème sont très attentifs et lui posent des questions sur son journal : Marianne, et sur son métier. Elle est souriante, jeune, sympathique, et répond d’une voix sérieuse et calme. Sur le bureau, à côté d’elle, un exemplaire du journal qu’elle présente aux élèves.
Mme Galtier, la professeure présente, pose également des questions.

La une du journal Marianne du 11 au 17 mars n°987

 Son métier

Elle est grand reporter et elle s’occupe des sujets de société. Par exemple, elle couvre les manifestations des jeunes contre la loi du travail, les manifestations "mariage pour tous", l’immigration , la pollution, les faits divers, les meurtres, les attentats. Bref, tout ce qu’il se passe dans notre société. Elle aime particulièrement son métier car elle a des tâches variées et de nombreux déplacements. Du coup, elle découvre des nouveaux endroits partout en France. Elle part sur de plus ou moins longues périodes avec un photographe et une voiture pour faire des reportages.Son métier est intéressant car elle est souvent sur le terrain et a beaucoup de libertés de mouvements et de choix de sujets. De plus, un journaliste apprend tout le temps car il est parachuté sur des sujets qu’il ne connaît pas forcément. Les journalistes doivent se montrer curieux pour découvrir le sujet, le comprendre et l’expliquer. Il ont souvent la chance de voir ce que tout le monde ne peut pas voir, d’aller dans des endroits interdits au public pour pouvoir après le raconter.

 Présentation du journal Marianne

Marianne est un hebdomadaire qui sort tous les vendredis et qui traite de toute l’actualité internationale, économique, sociale, culturelle. Il y a aussi des sujets sur la consommation et un peu de mode. Il y a pas mal de dessins, ce qui le distingue des autres hebdos où il y a plus de photos. Dans ce journal, il y a beaucoup d’articles qui sont illustrés avec des dessins. Il a été crée par Jean-François Kahn et Maurice Szafran, il y a une quinzaine d’années. Marianne est donc l’un des plus jeunes hebdos français.

Elle explique ensuite pourquoi cet hebdo porte le nom "Marianne"

Ce journal est particulier parce qu’il n’a pas de parti pris politique précis. Il ne se situe ni vraiment à gauche ni vraiment à droite. Son critère c’est de défendre la République quand elle est attaquée. C’est là-dessus que ce journal se positionne, que ce soit la droite ou la gauche qui mette en danger la République. Si un projet de loi vient de la gauche et que Marianne ne le juge pas bon, il le dira. De la même façon, si c’est un projet qui vient de la droite, il le dira aussi. Donc il n’est pas vraiment à droite comme "le Point", ni vraiment à gauche comme "l’Observateur." C’est plus sur la République qu’il se situe donc il peut autant attaquer Hollande que Sarkozy.

Intervieweuse interviewée

 Son expérience professionnelle

Elle avait envie au départ de faire des interviews télé et filmer car elle trouvait l’outil caméra intéressant. Puis elle a fait une école de journalisme où elle a travaillé les trois aspects : radio, TV et presse écrite. Et finalement la TV ne lui a pas trop plu pour son côté "mise en scène". Elle a donc préféré le cahier et le stylo car c’est plus facile à utiliser et on peut aller partout avec. Le contact est plus naturel alors que face à la caméra les gens ont tendance à jouer un rôle.

Son parcours dans les différents journaux

Les 3èmes travaillent face à Marie Huret

Le bilan de l’atelier par un élève

Ecrit : Séné-Amira, Grace
Son : Yasmine, John
Photo : Yatte

Dans la même rubrique